Traduction : “Les arts tibétains” selon un article du site Tibettravel

“Les arts les plus anciens remontent aux peintures rupestres de la préhistoire où des cerfs, bœufs, moutons, chevaux à des scènes de chasse ont été représentés. Les arts tibétains proprement dit, se sont développés pendant la période du royaume des Tubos. Après l’introduction du bouddhisme au Tibet, les peintures religieuses ont atteint un niveau remarquable.

 L’héritage de l’artisanat tibétain traditionnel est la fusion de ceux de l’Inde, du Népal et de l’essence de l’art du peuple Han. Les arts tibétains sont toutfois uniques. Les touristes peuvent avoir un aperçu des arts tibétains à travers des sculptures sur pierre et roche, des peintures murales, des fresques, des mandalas de sable et de précieux Thangka.

Un artiste tibétain qui crée un Thangka. @tibettravel

En tant qu’art populaire, la sculpture tibétaine est une représentation de la culture tibétaine en miniature. Elle représente le passé de la région tibétaine et la vie quotidienne de ses habitants. Les figures sur la pierre et les gravures rupestres représente le quotidien des Tibétains, leurs dieux, la religion Bon, les légendes folkloriques, les personnages historiques et le bouddhisme tibétain. 

Les peintures murales et fresques tibétaines sont des représentations à partir desquelles nous pouvons trouver des traces de la politique, de l’économie, de la culture, des coutumes et de la médecine tibétaine. Nous pouvons y trouvons aussi les enseignements bouddhistes, les contes de fées, la vie locale, les paysages naturels, etc. Les meilleurs endroits pour apprécier les peintures murales tibétaines sont le palais du Potala, le temple de Jokhang et les ruines du royaume de Guge.

Différents de la peinture à l’huile et des fresques, les Thangkas tibétains sont souvent peints sur du tissu, de la soie, du brocart et du papier. Elles représentent les divers divinités de la religion tibétaine, décrivent la vie de Bouddha et les histoires des lamas importants. En rejoignant le Festival des expositions de Bouddha au monastère de Tashilhunpo , vous pouvez voir à quel point le Thangka est important pour les Tibétains locaux.”

Cet article est une traduction française d’un article qui provient du site Tibettravel.

Tibetan Arts, Tibettravel

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :