Les Pumi (chinois : Pumizú) sont un groupe ethnique ethniquement reliée au Qiang, leur population de plus de 30 000 individus se retrouve principalement au Yunnan et au Sichuan, notamment dans les préfectures et districts de Lanping, de Lijiang, de Weixi et de Yongsheng, et le district autonome Yi de Ninglang, bon nombre d’entre eux se sont installés dans des altitudes plus élevées. Ceux du Sichuan vivent dans le district autonome tibétain de Muli et de Yanyuan.

Du fait qu’ils avaient de nombreux contacts avec le peuple tibétain depuis des temps très anciens, et pendant la période bouddhiste, le Pumi avait pratiqué principalement l’Animisme et l’adoration des ancêtres, une religion localement connu comme Zanbala.

Cependant, du fait qu’ils avaient de nombreux contacts avec le Tibet, une proportion significative a adopté le bouddhisme tibétain des écoles Gelugpa et Kagyupa. une bonne partie de que ceux-là sont dans le Sichuan.

Les Pumi ont le plus long chemin décelable de migration que n’importe quel groupe de minorité en Chine. À l’origine, ce peuple était des nomades habitant le plateau Tibétain (ou plateau Qinghai-Tibet), plus tard au IVe siècle av. J.-C., ils se sont déplacés dans des secteurs plus chauds le long des vallées de la montagne de Hengduan.

Ils sont organisés au sein du Tusi de Muli de 1648 à 1952. Ce tusi a été visité et décrit par Joseph Rock et Alexandra David-Néel. Il a également inspiré James Hilton pour son Shangri-La.

Voici de magnifiques photos que nous devons à l’exemplaire action de l’association Chine-Roanne.