Le peuple qiang vit principalement dans des secteurs accidentés, sillonnés de rivières et de ruisseaux, dans le nord-ouest de la province du Sichuan.

Leur population était de 306 072 habitants au recensement de 2000, avant le séisme de 2008, dont l’épicentre se situait dans le xian de Wenchuan sur leur territoire.

Les Qiang considèrent Yu le grand comme leur ancêtre fondateur. La population Qiang d’aujourd’hui, dont l’histoire remonte jusqu’à la dynastie Shang, est maintenant plus réduite que par le passé.

Certaines traditions voient en eux les descendants de Yandi, l’« Empereur rouge », rival et allié de Huangdi, l’« Empereur jaune », ancêtre des Hans.

L’histoire de leur région est marquée par la rencontre entre les Tibétains, les Mongols, les Mandchous, les musulmans et les Hans, parfois très violentes parfois pacifique.

Nous avons ici une région passionnante de rencontre entre différents peuples. Il est donc indispensable de les rencontrer.