La fête Gue Sa Na chez les Bai de Dali

Le Gue Sa Na est une fête a lieu annuellement, du 23 au 25 avril dans le calendrier chinois . Pendant ces trois jours, les Bai de Dali doivent non seulement se rendre au temple pour rendre un culte aux dieux mais aussi aller au marché et chanter la « chansonnette des Bai ».

Pendant les trois jours du rituel, les Bai font le tour du bassin de Dali dans le sens des aiguilles d’une montre d’abord au sud, puis du sud vers le nord en passant plusieurs villages selon la tradition et en visitant le temple de chacun de ces villages. Dans l’enceinte de ces temples, des marchés sont dressés où des marchands vendent leurs produits, et les gens chantent et dansent. Durant la période du Gue Sa Na, de nombreux événements ont lieu en simultanément. L’atmosphère joyeuse du Gue Sa Na nous donne souvent une photo de « carnaval ».

Les gens ont chanté la chansonnette traditionnelle bai (Source : Chao YANG)

Beaucoup des chercheurs pensent que le but du Gue Sa Na était d’appeler la pluie et d’assurer la protection des récoltes. Comme les costumes et les accessoires des « vieillards au saule et à la fleur » (la troupe qui réalise le spectacle rituel) aurait été déjà porté par les chamanes anciens. Et à l’ancienne époque, les chamanes pratiquaient également « la prière pour la pluie ». Cependant, aujourd’hui les Bai parlent moins de la relation entre l’agriculture et le Gue Sa Na. Il devient une fête qui aider les participants à se débarrasser des règles sociales et se détendre. Par conséquent, après la fin du Gue Sa Na, les gens seront plus actifs et plus motivés pour l’année suivante. Comme Turner dit,

« les hommes ne sont libérés de la structure pour entrer dans la communautés que pour retourner dans la structure revitalisée par leur expérience de la communitas. » (Turner Victor W., 1990, p.126)

Vieillards au saule et à la fleur (Source : Chao YANG)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :