Depuis 20 vingt, Pierre de Vallombreuse parcourt le monde afin de photographier les minorités ethniques. Son carnet photographique « Itinéraires » montre les différents voyages qu’il a effectué au cours de sa carrière. Il est possible d’y retrouver des photographies qui ont été prises de diverses endroits et des quatre coins du monde.

Nous débutons son carnet photo-graphique avec des photos prises en 1988 en Philippines où l’on y retrouve le peuple troglodyte Taw Batu et ses habitudes. Nous continuons le voyage de 1992 à 1995 avec des photos prises en Malaisie, Birmanie, Thailande et en Chine. On y rencontre les Jahai en Malaisie, les tibéto-birman en Birmanie, les Akhas en Thailande et les Yi en Chine.

Photographie de Pierre de Vallombreuse

Ensuite, de 1996 à 1999, De Vallombreuse nous fait voyager en Namibie, Indonésie, Mexique, Colombie et Soudan. De Vallombreuse nous montre les photographies des groupes ethniques qu’il a pris dans de ses pays. On entre dans leur monde et on découvre leurs habitudes.

On y retrouve aussi ses photographies prises de 2000 à 2001, en Ethiopie, aux USA, au Canada, au Paraguay et au Rwanda. Puis on y trouve ses photos prises en 2002 au Cap-vert, au Cuba et en Inde. Enfin, le carnet « photo-graphique » se termine avec ses photographies prises en 2007 en France-Inde.

Son carnet « photo-graphique », comme il le décrit, permet aux lecteurs de voyager et ses textes nous permettent d’en apprendre plus sur lui. Cette œuvre peut être considérer comme une sorte d’autobiographie en images. On y retrace en images le parcours du photographe et ses rencontres avec les différentes minorités ethniques du monde.