Francesca Rosati Freeman

Francesca Rosati Freeman a visité à plusieurs reprises le pays des Moso. Depuis une dizaine d’années, elle interviewe, photographie et filme la population locale. En 2014 elle réalise avec Pio d’Emilia le film documentaire “Nu Guo. Au nom de la Mère” qui a reçu le 17 février 2015 le prix du public au Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul.

Source : http://www.francescarosatifreeman.com/ita/home.html

Nous vous invitons chaleureusement à visiter son site.

Le travail de Francesca n’est pas un travail universitaire, facile d’accès et proche de nous, ses questions et les réponses qu’elle obtient sont incroyablement précieuses.

Nous vous invitons à lire son livre : Sur les rives du lac Mère

Dans le Yunnan, au sud-ouest de la Chine, au pied de l’Himalaya, depuis des millénaires habitent les Moso, une société égalitaire où les femmes sont valorisées sans que les hommes ne soient discriminés. Ici, aucune activité est considérée supérieure ou inférieure sur la base du sexe, et l’éducation des enfants n’est pas fondée sur la discrimination du genre. 

C’est un exemple de vie harmonieuse et pacifique, une société guidée par les femmes que les hommes acceptent sans craindre de perdre leur virilité. Des concepts universels tels que famille, mariage, maternité et paternité, prennent chez les Moso une tout autre signification, bouleversant ainsi notre système de valeurs, en montrant un modèle différent de société. L’absence du mariage et le fait que les femmes aient le contrôle de leur corps et de leur sexualité ne sont pas considérés comme immoral, ou cause de désordre social, mais comme la façon la plus naturelle de vivre la vie en harmonie. Malheureusement l’identité de cette communauté est menacée par l’afflux d’un tourisme envahissant, faisant passer les Moso d’une économie solidaire à une économie de marché. Le progrès technologique se fait au détriment des valeurs traditionnelles. À l’occasion du 50ème anniversaire de l’ONU, la société Moso a été reconnue comme un modèle pouvant inspirer d’autres communautés dans le monde.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :